Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 377 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 21, 22, 23, 24, 25, 26  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Ven 01 Oct 2021, 13:53 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 1132
Localisation: Narbonne , patrie du fou chantant
Salut Greg,

Cela fait un grand plaisir à un certain Daniel de savoir que ses nombreux essais de bidouilles sur les condos de liaison en CorDiff ne sont pas tout à fait vains ...

Moi non plus je n'ai pas toujours compris (ou j'ai eu la flemme de réflechir aux infimes détails du "pourquoi" et/ou du "comment" ...) mais j'ai constaté que c'était souvent mieux avec des capas un poil plus "grosses" ... , le scope lui , n'a pas permis de visualiser une quelconque différence tub13 Conclusion : un scope est probablement sourdingue !

Pour le fruité du médium, je crois que ce n'est pas la marque SCR qui est à l'origine, mais seulement le sens de branchement de la prise secteur du séchoir à cheveux de Madame ( en double isolation ...) qui apporte sa signature chaleureuse à la qualité de reproduction musicale :lol:

A+ ... Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Ven 01 Oct 2021, 14:48 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 709
Localisation: Alsace
Hello !
à l'inverse de la CR classique, la corr.diff. n'aime pas trop les capas de liaison de valeurs trop faibles qui provoquent facilement du motor-boating (accrochage très basse fréquence)...faibles valeurs---> déphasage accru.
Il faut limiter le déphasage dans la zone où l'ampli possède encore du gain, afin d'éviter à la corr.diff. de corriger à l'envers.

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Ven 01 Oct 2021, 15:31 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Hello hello,

Je tiens à faire remarquer un truc propre à la topologie de cet ampli ET sa correction via AOP. Cette correction différentielle n'a pas de condo de liaison sur le retour de l'erreur vers le premier étage … nada … yenapa.

Il n'y a donc pas de fréquence de coupure basse de la correction or nos expérience précédentes nous disaient qu'il fallait que l'ampli soit capable de faire passer toute la BP de la correction sans que son déphasage ne fasse dépasser le cap dangereux de 90°. Par conséquent nous mettions dans nos ampli des capa de liaison énaurmes™ (Fc = 0,1Hz) pour que ce soit le TRS le facteur limitant avec les problèmes que ça pose ( sa Fc est très tributaire de l'amplitude, déphasage chahuté etc ). Combien de fois j'ai eu l'impression d'avoir stabilisé un ampli et voir qu'un pic puissant créait une oscillation TBF qui mettait plusieurs secondes à s'atténuer :roll: Logiquement, ici on devrait se retrouver avec un problème vu que l'ampli coupe à 7Hz ( qui est une Fc basse plutôt classique ), ça devrait se transformer en train à vapeur cette histoire … et bien non … c'est même hyper stable.

Une piste ? Peut être … la CR locale de l'ampli alimente le driver en phase avec le TRS et nous avons vu que même en l'absence de CDiff, le déphasage dans les TBF restait relativement faible. Je suppute que c'est parce que le déphasage de la self du demi primaire du TRS est opposé au déphasage de la capacité de liaison. Si la valeur de cette capa donne une pente suffisamment proche dans le grave que celle du transfo alors c'est tout bon.

Ceci étant dit, l'ampli fait 10W en descente le vent dans le dos, j'aurais peut être des soucis si les TRS avaient été plus gros me contraignant à descendre encore la BP naturelle de l'ampli.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Ven 15 Oct 2021, 21:57 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Bonsoir à tous,

Ça fait plusieurs fois que je pense à écrire ce message, ce soir encore je continue à ré-écouter ma musithèque et je me dis qu'il faudrait que je vous partage le plaisir de ces écoutes. Les tweeters ruban des Mulidines sont aux anges, on perçoit directement les tintements, les sifflantes et on comprend mieux les paroles des chansons en anglais. Les cuivres sont un régal et sur les percussions les basses arrivent exactement en même temps que le haut du spectre, ça donne beaucoup de détails même sur des passages dynamiques. L'ampli avec son FA important se fait transparent, la musique se matérialise dans l'espace, les voix sont présentes, ça descend quand il faut. “C'est tout à fait écoutable.” ( c'est même très très bien )

Je voulais vous remercier tous les dissidents tub35 de ce forum pour les aventures qui ont mené à cet ouvrage. C'est marrant, j'ai l'impression d'achever quelque chose alors que cet ampli c'est le même que mon tout premier ampli ( sans la CDiff ) réalisé sur ce forum il y a 11 ans.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Sam 16 Oct 2021, 07:56 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 1132
Localisation: Narbonne , patrie du fou chantant
Ben voila, Greg,

C'est un plaisir de te savoir plus que satisfait de ton "nouvel ampli initial" ... agrémenté d'une CorDiff au silicium :roll:

Le seul problème avec cette CorDiff est que l'on pense avoir presque atteint le "graal" ... et on n'a plus guère envie (au moins pour ma part ...) de réaliser autre chose :)

Régale toi encore longtemps avec cet ampli , mais n'arrête pas de penser à ta prochaine réalisation de demain, c'est salutaire pour le moral !

Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Sam 16 Oct 2021, 08:05 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 09 Jan 2005, 22:07
Messages: 1578
hello tous
Comme Daniel j'espère ne pas lire dans ton message un "ouf ça y est je suis arrivé je ne bouge plus" :-)

Et pour ton premier ampli on n'a plus les images: les aurais tu quelque part, au moins le schéma global?

Merci en tout cas Grégoire de tes contributions, notamment sur la CDiff à AOP!!

Je travaille (lentement) à la mise au point d'une telle CDIFF sur le PP 6L6 de Yves, mais la garde de petits enfants malades ne va pas accélérer mon train d'escargot :-(


Cordialement
Guy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Mar 09 Nov 2021, 17:00 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Hello les amis, je vous invite à jouer avec moi au grand jeu : TROUVER LA PANNE

Contexte : je suis parti de chez moi quelques jours et comme toujours, je switch l'interrupteur de la multiprise à laquelle est raccordé l'ampli ( et le lecteur CD etc. ) sur OFF.
En rentrant, j'allume l'ampli et je suis surpris de voir la LED de l'indicateur de sources ( sur le circuit +15 V) s'allumer très brièvement et que tout reste éteint. Normal me dis je car la multi-prise est sur OFF ah ah. Je switche donc la multi prise sur ON, j'allume et là, la LED principale s'allume et j'entends POC… et la LED s'éteint tout doucement … fusible… ah. Que cela ne tienne, nouveau fusible temporisé et bis repetitae.
Je mets tout ça sur l'établi avec un nouveau fusible T630mA au lieu d'un T500mA et … pareil encore. Rien ne brille, rien ne fume. Je teste que la terre et la masse ne se connectent pas, je teste connectivité de la masse partout, je teste la connectivité masse et HT … tout semble normal.

Alors … qui va trouver une bonne piste ? 8) FAITES VOS JEUX M'SIEURS DAMES !

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Mar 09 Nov 2021, 17:08 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8911
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Hello Greg

La MOV ou la NTC de 33 ohms qui ont pas aimé un éclair qui passait au loin :oops:

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Mar 09 Nov 2021, 18:56 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Totof a écrit:
La MOV ou la NTC de 33 ohms qui ont pas aimé un éclair qui passait au loin :oops:


Premier à jouer tub14 alors j'ai sorti le multimètre : il y a 50 ohms aux bornes de la MOV ( la CTN 39 ohms + primaire transfo : 11 ohms )

pas mal mais c'est pas ça 8)

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Mer 10 Nov 2021, 15:24 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 1132
Localisation: Narbonne , patrie du fou chantant
Avé Greg ,

As-tu un fuse sur la ligne 300V HT et dans la ligne 250V ecrans ?

Mets en un pour voir en sortie du pont BR1 alim HT (environ 250 mA maxi temporisé ...)
Mets en un autre de 100 mA maxi temporisé dans la ligne HT 250V écrans

Rallume le bestiau !
Le "ploc" c'est soit un fusible qui fume ... ou soit souvent un IRF qui claque :( :oops: tub13

Si un de ces fuse dégage, c'est un PB dans la ligne HT ou dans la ligne 250 Valim ecrans : (cicuit soft start , IRF en court-jus ou LR8 malade ...)

Si ces fuses restent intacts, c'est ailleurs que ça coince ...

Tu vas trouver où !!!

Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Sam 13 Nov 2021, 19:44 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Hello hello

Merci Daniel pour ton retour, ça m'a donné un point de départ. J'ai dessoudé le fil + du circuit HT, j'ai remis un T630V ( 0,63A à 230V ça fait 145W établis ) et … claque + petite fumée au dessus du circuit +/-15V.
Je suspecte que le 7815 a fumé mais non. Je mesure partout et … les deux diodes qui mènent au +15V sont claquées ce qui court-circuite les deux secondaires 15V du transfo d'alim et est une raison tout à fait valable pour consommer les 5A qui font claquer le fusible.

Quelles raisons a une diode de claquer ?

- dépassement de la tension max inverse
- dépassement de l'intensité maximale

Dépassement de l'intensité maximale ?
Ça pourrait venir d'un court circuit quelque part dans un circuit +15V. Il y en a deux : les LED du sélecteur d'entrées ( dont la R série de 1K est toujours en vie, peu probable que ça vienne de là ). Également le +15V de l'AOP. Si je teste à l'ohmmètre, je vois que les diodes de protection de l'AOP font bien leur boulot. Les sous systèmes ne semblent pas présenter de quoi tirer plus que quelques centaines de mA ce qui à première vue, rend cette hypothèse peu probable.

Dépassement de la tension max inverse ?
Une surtension aux bornes du transfo d'alim ? Il y a un détail étrange : celui de la première fois où j'allume l'ampli la multiprise étant sur OFF et le voyant du sélecteur s'est allumé brièvement avant de s'éteindre. Comment y a-t-il pu avoir une tension là alors que l'ampli n'était pas connecté au secteur ? Est il possible qu'un appareil connecté à la multiprise ai pu émettre une surtension restée aux bornes d'un condensateur ? Vu que seules les diodes du côté + ont claqué ça peut valider la thèse d'une impulsion très brève de tension. Mais si c'était ça, il y a une varistance 250V aux bornes de l'interrupteur, ça aurait dû protéger ce circuit non ?

Pour l'instant je vais remplacer les diodes du +/- 15V par un pont à diodes et on va voir.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021, 08:32 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 07 Oct 2016, 08:07
Messages: 203
Localisation: Touraine
Bonjour

Il y a les 1000µF en sortie du pont du +- 15V en cas de court-circuit d'un condo, il y a sur-intensité et les diodes font fusible :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021, 08:50 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 709
Localisation: Alsace
Hello !
Même en bon état, les condensateurs de filtrage déchargés représentent un court-circuit à la mise sous tension.
Une solution classique est d'insérer une résistance CTN dans le primaire, en série avec le fusible.

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021, 12:34 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 3113
Localisation: Nantes
Hello hello !

Arnaud, il y a une CTN 33 ohm ( mesurée 39 à froid ) en série avec le primaire du transfo d'alim … la vérité en sans doute ailleurs :|
Oriu, bonne piste, je me suis assuré que les transfo chimiques n'étaient pas devenus de mauvais clous … tout va bien.

J'ai remplacé les petites diodes de redressement par du matos un peu plus solide 8) histoire qu'une surtension ne vienne pas remettre de la grouille là dedans.
Fichier(s) joint(s):
IMG_20211114_121529690.jpg
IMG_20211114_121529690.jpg [ 118.4 Kio | Vu 6101 fois ]


J'ai remis un fusible T500mA et tout est revenu dans l'ordre tub15

Merci à tous pour votre aide tub18

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Push d'EL84 - Cdiff à AOP
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021, 17:43 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 1132
Localisation: Narbonne , patrie du fou chantant
Salut Greg,

Avec tes grosses diodes bodybuildées sur les+ 15 Vet - 15v V , tu as mis la ceinture ...

Le vieux singe hyperprudent qui te cause :oops: te propose aussi les bretelles ... au cas où :lol:

Tu mets entret les bornes de tes grosses capas de 1000 microfarads une résistance d'environ 300K de 2 ou 3 W
Cela améliorera (un petit poil ...) l' ESR des tes grosses capas et surtout leur permettra de se décharger lentement quand tu éteindras l'ampli ...

300K en // sur 1000 micros cela fait une constante de temps de 5 mn environ (en négligeant ce qu'il y a comme "charge" derrièrere ces capas , mais les réguls qui suivent ont une" impédance" série très faible (lorsqu'ils sont alimentés ...) et la "charge" en // suivante , c'est ce que représente l'alim de l"ampli OP qui consomme quelques mA sous 15V ... soit en gros l'équivalent de quelques milliers d'ohms au total ... vus des capas de 1000 micros ...

Donc quand l'ampli est en fonctionnement , une 300k en // sur les capas, cela ne va pas changer la face du monde 8)

Par contre , quand l'ampli n'est plus en marche , les capas vont se décharger hyper-lentement dans une charge presque infinie ... et au redémarrage , même après plusieurs dizaines d'heures , le potentiel restant dans ces grosses capas est suffisant pour créer à l'allumage un quasi court-circuit destructeur.

Avec une 300K en // sur les capas ça se déchargera "tranquillouououou" ... et par manque d'énergie stockée après quelques minutes salvatrices , plus de "pschiiitt" dévastateur au redémérarrage.

Mais tu fais comme tu le souhaites !

Bon W.E.

Daniel (qui est encore :) ... en train de vendre sa baraque de Castres pour aller habiter à Narbonne à 12 bornes de la grande bleue et à 1 heure de chez Totof tub15 ... )

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 377 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 21, 22, 23, 24, 25, 26  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com