Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 00:03 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2774
Localisation: Nantes
Bonjour à tous,

J'ai une sortie de transfo sur fils pour du chauffage 12,6V, ce n'est pas pratique pour placer les deux résistances qui permettent de polariser l'enroulement à la référence 0 volt. Cependant, les GU-19 ont une prise milieu qui permet de chauffer les tubes en 6,3V, peut on utiliser ce point milieu pour polariser ce circuit de chauffage ?

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 05:58 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8202
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonjour Chanmix

AMHA pas de soucis , un peu comme l'a fait Pascal et éric sur leur SPUD SRPP
dont ils parlent sur Melaudia
http://forums.melaudia.net/attachment.php?aid=5830

Une polar à travers d'une R de quelques kilo directement pris sur la cathode devrait avantageusement
polarisé ton filament et de manière "KISS" non :?:

Attendons les réponses de Pascal ou Yves tub18 tub18

Bonne journée

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 08:32 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2774
Localisation: Nantes
Totof a écrit:
Une polar à travers d'une R de quelques kilo directement pris sur la cathode devrait avantageusement
polarisé ton filament et de manière "KISS" non :?:


Hello Totof, c'est ce à quoi je pensais aussi mais je me demandais si c'était une « bonne pratique » et quelle idée de valeur mettre pour la résistance ? Je me demande également sans que cela soit nécessaire si il était bon ou pas de faire ça sur les deux tubes. Bref ... que de questions ;)

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 12:15 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8202
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Re

Attendons l'avis de Pascal et Yves

Perso j'aime bien l'idée car simple et facile à mettre en oeuvre au plus près du tube
surtout avec un support qui possède des cosses
ça parait si évident quand on y réfléchi, pour polariser le filament, que ça semble presque
trop beau :oops: :oops:
Pour la R je pense qu'une valeur de 10 à 30 K devrait suffire, juste de quoi étouffer tout
"retour" parasite du chauffage alternatif vers la cathode, un peu de la même manière
que la R de 50 à 100 ohm entre la "terre jaune et vert" et le "0 volt" de référence, AMHA hein :oops: :oops:

Bon appétit

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 12:55 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2774
Localisation: Nantes
Totof a écrit:
Pour la R je pense qu'une valeur de 10 à 30 K devrait suffire, juste de quoi étouffer tout
"retour" parasite du chauffage alternatif vers la cathode


30k tub23 j'avais 1k en tête, ça ressemblait plus aux valeurs utilisées pour polariser le chauffage d'habitude...

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 13:09 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2774
Localisation: Nantes
Tient, d'ailleurs, en parlant de la polarisation habituelle du chauffage, peut on polariser le chauffage sur le châssis plutôt que directement à la référence 0 volt :mrgreen: ?

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 19:03 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 02 Déc 2009, 08:32
Messages: 2416
Localisation: Sud Lyon / Pays de Caux
Bonjour, ...

Sur les SPUDS, il y deux situations :

- Les SRPP : Le filament du haut pose deux problèmes :
1 - La cathode se ballade à 200 v environ au repos
2 - La cathode du haut swingue d'au moins 100 Vc (200Vcc) dans les descentes.
Dans ce cas, il convient d'avoir un enroulement par tube. Le référencement est fait à la cathode car il n'y a pas de risque particulier sur ce montage. Pas de découplage qui dériverait une partie du signal....

- Pour les autres, on a utilisé une polar positive de 20 à 30 V découplée à la masse, mais est-ce vraiment nécessaire ? (car s'il s'agit d'un étage de sortie, c'est aussi un étage d'entrée ....). La polar positive réduit les ronflements et bruits dus au couplage électronique entre filament et cathode.

La valeur de la résistance est un peu au pif...Il faudrait des données précises sur le filament pour la calculer mais une valeur pas trop élevée (quelques K ohm) convient bien.

Dans les autres cas, il y a peu de problèmes et différentes méthodes classiques ont fait leurs preuves.
Les problèmes viennent souvent :
- De bruits transmis par le transfo (pics de commutation, bruit secteur ...)
- Du couplage entre étages par la ligne de filament (lorsqu'il y a des cathodes non découplées - surtout cathodes followers -, des SRPP ou pire, un mélange des 3)

Un découplage à la masse des extrémités du filament (référencement par point milieu) ou d'une extrémité lorsque l'autre est à la masse est parfois proposé.
Les étages 'sensibles' (entrées à grande sensibilité et/ou cathodes non découplées) peuvent demander des solutions particulières (ajout d'un enroulement de chauffage voire d'un transfo spécifique, filtre sur la ligne filament, polarisation positive....) pour éviter les problèmes évoqués. A voir au cas par cas.

PB


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 19:05 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 02 Déc 2009, 08:32
Messages: 2416
Localisation: Sud Lyon / Pays de Caux
@Greg, la terre, pourquoi pas mais attention s'il y a des signaux entre terre et masse de signal. La masse de signal parait plus sure.
Pour ce qui est du point milieu, cela parait un bonne solution....
Pour le référencement à la cathode : Attention, cela nécessite souvent un enroulement par lampe...à réserver aux cathodes swingueuses (SRPP par ex).
Pascal.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 19:31 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8202
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonsoir Pascal

on progresse :mrgreen: tub18 tub18

sinon une discussion sur la polarisation des filaments sur Mélaudia
Si tu peux y jeter un oeil tub18

Bonne soirée

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Polarisation du chauffage
MessagePosté: Lun 03 Mar 2014, 20:00 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2774
Localisation: Nantes
Ça me parait très clair 8) merci beaucoup.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com