Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Caissons MLTL
MessagePosté: Mar 01 Jan 2013, 18:33 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2805
Localisation: Nantes
Bonjour à tous,

Après être passé chez les amateurs de tubes de Voigt ... impressionnant. En suivant un peu
J'ai trouvé ça sur internet.

J'aime beaucoup le projet avec les lowther DX2, c'est assez simple. Quelqu'un a-t-il des retours ou bien écouté des caissons de ce genre ?

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Mar 01 Jan 2013, 23:26 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 09 Oct 2011, 16:53
Messages: 198
Localisation: 15kms sud Rennes
Bonjour,

J'ai réalisé il y a 3 ans des TQWT avec des Fostex FE206E.
Ce sont les enceintes que j'écoute tous les jours et j'en suis
très content. Simple à fabriquer, HP pas trop couteux et le résultat
me convient.

J'ai tenté de refaire le "coup" du TQWT avec des Supravox 166 GMF + des tweeters
Fostex FT96H mais je dois avouer que les résultats sont pour le moment décevants.
Tout cela manque de basse. Je pense que j'ai raté les caissons.

Le projet ML TL + DX2 me semble, d'après ce qu'en dit l'auteur d'une qualité un
cran au dessus et ça donne envie.

Mais c'est pas donné, un DX2 se trouve à 380 € chez TLHP.
Cela étant, c'est un large bande qui monte jusqu'à 20 kHz donc pas besoin de
tweeter et de filtre difficile à régler.

Ce qui m'a impressionné dans les TQWT, c'est la clarté et l'élasticité des basses.
Comparé à des bass reflex, c'est très net. Je pense que le principe ML TL offre la même
sensation.

_________________
Cordialement
Phil
(http://bidulic.free.fr)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Mer 02 Jan 2013, 22:45 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2805
Localisation: Nantes
Bonsoir,

Merci Philbob pour ta réponse à propos du quart d'onde. L'auteur parle d'ailleurs de ça en disant qu'il avait simulé avec mathcad les réponses du DX2 dans plusieurs configurations et qu'il avait retenu ML-TQWT et ML-TL qui avaient apparemment une réponse très proche et que le ML-TL était plus simple à faire. L'astuce était qu'il était possible de commencer avec un DX2 et d'upgrader ensuite en DX3 ou 4 -- que l'auteur a pu essayer en contrepartie d'une petite pub à Lowther america -- avec la même enceinte.

C'est vrai que Lowther, c'est cher. Mais je garde un bon souvenir de ce que j'ai entendu chez David cet automne :roll: ...

Je traduis un bout du site qui m'a intéressé :
« On m'a demandé de nombreuses fois la différence entre un caisson bass (BR) reflex et Mass Loaded - Transmission Line (ML-TL). De l'extérieur, les deux ont l'air très similaires et d'un point de vue performance il n'y a pas grande différence. Je pense que la principale différence est comment le volume d'air interne est utilisé pour créer le ressort qui interagit avec la masse d'air avant pour former un système résonnant.

Dans un caisson BR, l'air est compressé à une pression uniforme pour former un "ressort gazeux". Typiquement, il n'y a pas de matériau amortissant placé à l'intérieur de l'enceinte de façon à ce que le Q du caisson reste grand et le volume d'air prédictible par les dimensions de l'enceinte. La forme d'un BR n'est pas si important, surtout compte le volume d'air. Un système BR peut se modéliser comme une masse entassée pendant sur un ressort. Si on déplace la masse, le ressort se tend. Si on la lâche, le ressort oscille à une fréquence déterminée par le facteur du ressort et la masse d'air. Le point important est que le ressort se tend linéairement. C'est un système mécanique à un degré de liberté.

De mon point de vue, un point négatif du système BR est l'évent qui n'amortira pas assez les ondes internes. Le fait de ne pas amortir fait circuler de l'énergie depuis l'arrière du haut parleur qui crée des résonances et produit des bruits parasites qui s'échappent par l'évent. Certaines personne essayent de contourner ce problème en plaçant l'évent sur l'arrière. Cela nécessite alors plus de retour du mur placé derrière l'enceinte et dépend alors plus du placement des enceintes dans la pièce. Le principe du ML-TL nécessite de placer un absorbant acoustique à l'intérieur du caisson. La présence de cet absorbant est prévue, la masse et la disposition de cette matière font parties du réglage de l'enceinte.

Une enceinte ML-TL peut être vue comme une ligne de transmission où les quarts d'ondes stationnaires sont utilisées comme ressort pour la masse d'air dans l'évent (NdT: j'ai pas bien compris là). Pour modéliser physiquement une ligne de transmission, attachez une règle au bord de votre bureau et tapez le bout libre. La règle se met à osciller à une fréquence déterminée. Le modèle de cette vibration est analogue à la colonne d'air dans une ligne de transmission. La vitesse de l'air dans un TL est zéro à l'extrémité fermée tout comme l'extrémité attachée de la règle. La vitesse est la plus grande coté ouvert, comme le coté libre de la règle.

Il y a deux façons de changer la fréquence de vibration de la règle. Si vous raccourcissez la longueur qui dépasse du bureau, vous verrez la fréquence augmenter. Allongez la et la fréquence diminuera. C'est de cette façon que la taille des TL ont été accordées en ajustant leur longueur. La seconde façon de régler la fréquence de la règle est de placer une masse de pâte à modeler à l'extrémité libre et constater que la fréquence diminue. Ce que j'ai fait à la classique TL est d'ajouter une masse à l'extrémité par le biais d'un évent restrictif. Pour une fréquence donnée, je peux raccourcir la TL (la faire durcir) en augmentant la fréquence d'accord et ajouter de la masse (air dans l'évent) pour rabaisser la fréquence et obtenir un résultat également accordé. Un autre avantage d'avoir une masse à une extrémité et le roulement de l'évent au dessus du premier quart de l'onde de résonance (NdT: pas bien compris là non plus). Ce processus est similaire à ce qui se passe avec la réponse d'un évent de BR classique. J'ai fait cela avec mes premières ML TQWT et ensuite des ML pures. Si vous continuez avec l'analogie de la règle, diminuer la longueur en ajoutant de la masse est exactement ce que je fais avec les modèles mathématiques dans Mathcad. »

Bon j'ai pas tout compris mais ça éclaire déjà un peu.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Sam 26 Jan 2013, 16:21 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Dim 18 Avr 2010, 16:08
Messages: 86
MLTL et QTWT :

https://docs.google.com/folder/d/0BzhQa ... edit?pli=1


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Sam 26 Jan 2013, 20:39 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2805
Localisation: Nantes
Boris32 a écrit:
MLTL et QTWT :

https://docs.google.com/folder/d/0BzhQa ... edit?pli=1


Merci tub15 je vais potasser ça

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Lun 28 Jan 2013, 09:44 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2805
Localisation: Nantes
Bonjour,

Merci pour cette mine d'or tub15 et bravo pour l'étude tub18 Je l'ai relu plusieurs fois (j'ai pas refait les calculs ;) ) pour bien comprendre et si j'ai bien compris, ça va me permettre à partir des paramètres de T&S d'un HP (celui-là pour être précis) à partir d'une colonne MLTL donnée (celle de MJ King) je vais pouvoir tracer la courbe SPL d'écoute.

Je vais essayer de modéliser ça avec l'informatique

Il subsiste un dernier point qui n'est pas abordé dans l'étude car celle-ci ne s'intéresse qu'à la partie basse du spectre: le caisson se comporte toujours comme un passe-haut (on voit la courbe de réponse monter doucement) et la réponse > 1kHz est bien au dessus de celle < 400Hz (dans le cadre d'un large bande). King utilise pour palier à cela un filtre correcteur passe bas qui aplatit les "HF" et dans le même mouvement nivèle les accidents dans le haut du spectre.

Cordialement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Lun 28 Jan 2013, 12:35 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 4018
Localisation: seiches sur le loir
Citation:
(on voit la courbe de réponse monter doucement) et la réponse > 1kHz est bien au dessus de celle < 400Hz (dans le cadre d'un large bande). King utilise pour palier à cela un filtre correcteur passe bas qui aplatit les "HF" et dans le même mouvement nivèle les accidents dans le haut du spectre.

L'exact inverse de ce que je fais avec mes pavillons. Je remonte la courbe en bas pour être au même niveau que les HF.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Lun 28 Jan 2013, 13:27 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 27 Juin 2012, 09:31
Messages: 485
Salut Grégoire,

Comme David l'a fait il est plus avantageux de faire l'inverse.

Si tu applatis la courbe en appliquant une correction négative, tu perds du rendement ce qui signifie une demande de puissance fournie par l'ampli plus importante donc une remonté de la thd double, ampli + HP.

Ne pas perdre de vu que pour 3 dbs de moins de sensibilité hp tu X par 2 la puissance nécessaire pour un même niveau de sortie.

Le pavillon est en ce sens par adaptation de l''impédance du HP à l'impédance de l'air un formidable réducteur de THD DOUBLE HP + AMPLI ( si il est bien calculé et mise en oeuvre).

Exemple : un HP de 98 dbs / w / m seul demande un 1 w pour 98dbs. Si tu corriges de 6 dbs ce qui arrive souvent tu descends à 92 dbs et la puissance de l'ampli passe à 4 watts pour 98 dbs.
Si tu adjoints un pavillon tu montes environ à 104 dbs pour faire simple et la puissance pour 98 dbs est égale à 0,25 watts.

Le niveau de THD sera donc très inférieure de l'ordre de 0,5 % fortés compris avec le pav alors qu'avec une correction de niveau négative tu passeras allègrement la barre de 2% sur les fortés pour fleurter av les 5 %.

La THD HP est la principale distortion de signal bien devant toute les autres excepté les raissonances de pièces. Plus un hp électrodynamique donne du rendement avec un minimum de puissance à ces bornes plus les éléments suivants sont respectés :

Pas déchauffement
La bobine reste dans un flux constant au milieu des plaques de champs
La suspension et le spider travaillent dans de bonnes conditions sans effet de rouli
Pas de déformation de la membrane
Une réponse impultionnelle meilleure av un capacité à passer les fortés sans effort.
Par cela même aucun effet de compression de la dynamique

Cordialement.

Eric


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Caissons MLTL
MessagePosté: Lun 28 Jan 2013, 13:45 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2805
Localisation: Nantes
EBA a écrit:

dsdn a écrit:
chanmix51 a écrit:
(on voit la courbe de réponse monter doucement) et la réponse > 1kHz est bien au dessus de celle < 400Hz (dans le cadre d'un large bande). King utilise pour palier à cela un filtre correcteur passe bas qui aplatit les "HF" et dans le même mouvement nivèle les accidents dans le haut du spectre.

L'exact inverse de ce que je fais avec mes pavillons. Je remonte la courbe en bas pour être au même niveau que les HF.

DAvid


Comme David l'a fait il est plus avantageux de faire l'inverse.



Certes, mais je veux rester en mono-amplification :)

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com