Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B ?
MessagePosté: Dim 01 Juin 2014, 20:24 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Mer 28 Mai 2014, 11:23
Messages: 27
Bonsoir à tous

Je suis tout nouveau sur ce forum (voir ma présentation dans la rubrique du même nom) et je ne savais pas exactement où insérer cette discussion, je l'ai donc "posée" ici, ce n'est peut être pas le meilleur endroit.

J'aimerai discuter d'une évolution possible de mon système. J'insiste, c'est une évolution possible, je ne suis encore sur de rien. Je m'informe. Ce n'est pas pour rien que j'ai choisi ce forum pour poster ce sujet de discussion.

Si je résume, mon système se compose d'un lecteur CD Marantz (Diapason d'Or mais premier prix), de deux blocs mono 300B et d'un préamplificateur donc je suis (bêtement) assez fier car l'alimentation est de type self en ligne (schéma paru dans Sound Practices) avec évidement une paire d'enceinte : VOT.

Tout marche bien et même très bien (selon mon goût personnel), ce n'est pas le problème. Comme tout audiophile amateur de DIY, il faut que je me trouve une évolution possible.

Je ne vais pas refaire le monde de l'audiophilie mais un 300B (même aussi génial que le mien...), ce n'est pas l'idéal pour la tenue du grave (par exemple).

Il ne serait peut être pas idiot d'envisager de passer en bi-amplification.

Mon option générale est un amplificateur à lampes. Ne me demandez pas de justifier ce choix. Je n'ai aucun argument raisonnable, j'ai juste cette préférence, cette envie, etc. Je ne doute pas un instant qu'un bon amplificateur à transistor ferait très bien l'affaire, voire, il pourrait même être moins cher ou même plus performant, etc. C'est comme les couleurs, ça ne se discute pas.

En revanche, je souhaite réellement discuter du type d'amplificateur à lampes. Je n'ai pas d'a priori. Pourquoi pas un 845 (single ended) en parallèle ou en push pull, ou un EL 34 en ultra-linéaire, ou des tétrodes, etc.

Franchement, je n'ai pas d'exigence particulière. Je souhaite un produit DIY, qui s'accorde avec mon 300B (je n'ai pas envie de le mettre sur le Boncoin), avec quels watts pour ne pas s’essouffler trop vite avec les 38 des VOT, etc.

J'espère que je n'ai pas été trop confus.

Bonne soirée


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Dim 01 Juin 2014, 20:46 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2706
Localisation: Nantes
Hello Jules,

Totof est le mieux placé pour te répondre mais je tiens à souligner que la bi-amplification n'est pas qu'une question d'ampli, ça veut dire aussi filtre actif :roll:

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Dim 01 Juin 2014, 21:32 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8137
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonsoir vous deux

Le mieux placé, je suis pas sûr car mes choix et idées sont bien arrêtées et en général je part du principe
que tout doit exister dans la nature, on a pas tous la même oreille

Si je peux aiguiller je dirais que le passage en bi-amplification permet de se faire plaisir, certe mais reporte
la difficulté sur le choix du filtre actif et de sa technologie et de sa fréquence de coupure :oops:

AMHA là, ma façon de traiter le problème n'est pas forcément la bonne voie , elle me convient mais ne respecte
pas les sacro-saintes règles qu'on peut trouver sur d'autres fora, en gros mon filtre actif est à tubes avec une
pente de 6 dB pour éviter les gros problèmes de phase et la fréquence de coupure de mes 2 voies est pil poil
ou l'oreille est la plus sensible càd 1 Khz (1.1 Khz pour être précis)

Pour les amplis , je serais tenter de dire qu'un SE va très bien le faire sur une plage médium aigu, mais pas sur le grave en effet
pour cette partie du spectre je verrais mieux un PP ou un Totor , si on reste sur le principe du tube , on se retrouve alors
avec un pp qui aura pour avantage une puissance plus accrue qu'un SE ou PSE

En plus au niveau du TRS il sera moins onéreux à bande passante équivalente car plus petit en taille et plus facile à fabriquer,
ça pour le côté matérialiste

Maintenant la bonne question à se poser et qui ne pourra passer que par quelques essais , c'est de quoi on besoin tes HP
de grave , en terme de puissance et de facteur d'armortissement, et j'en passe, d'ou mon post précédent pour contacter
Vapkse en MP

Après on peut discuter le bout de gras sur quel tube et comment l'utiliser, mais AMHA on peut faire quelque chose
de "KISS" avec des "Russeries" sans dépenser des fortunes et perdre son temps avec des 845 :oops: :evil: qui
vont faire exploser le budget de manière certaine sans garantir une bonne adéquation :oops: :oops:

Commence par une écoute de différentes topologies pour affiner ton choix , ça on peux pas le faire à ta place :wink:
Et on ne doit pas t'imposer nos visions, elles n'ont de sens que pour nous personnellement, il faut que tu te crée ton
opinion, après on peut t'aider à réaliser ton projet mais on ne doit pas t'imposer nos choix

Dans ton coin , tu as quelques membres bien équipés, Eko2, Vapkse, faut tenter une rencontre :mrgreen:

Pas simple hein

Bonne soirée

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Lun 02 Juin 2014, 04:56 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Mer 28 Mai 2014, 11:23
Messages: 27
Bonjour à tous les deux

Je suis d'accord, la bi-amplification nécessite un filtre actif et c'est sans doute le premier point à discuter.
J'ai toujours été pour l'instant un utilisateur de filtre passif et je n'ai même pas mis en place de bi-câblage.

Est-ce qu'un filtre passif est plus ou moins efficace ou performant qu'un filtre actif ? Est-ce que l'on peut les régler aussi facilement qu'un filtre passif, etc ?

Je me pose bien sûr la question de la fréquence de coupure et même des fréquences de coupure puisque je suis en trois voix mais je m'interroge encore plus sur comment vont s'accorder ou s'harmoniser les deux amplificateurs.

La question est sans doute naïve mais deux amplificateurs, pour moi, ça veut dire aussi deux sonorités ou deux rendus sonores différents. Si on simplifie (à l’excès), mon 300B produit plutôt des harmoniques paires, si je lui associe un push-pull avec des pentodes qui produirait des harmoniques plutôt impaires, comment ça va se passer ? Est-ce que les deux se complètent parfaitement, est-ce que ces deux rendus sonores sont incompatibles, etc ? Est-ce que j'aurais l'impression d'entendre dans le grave un rendu sonore et dans le médium aigu un autre rendu sonore ?

Un filtre actif à tubes, ça peut aussi m’intéresser voire me tenter. J'ai lu jadis dans la revue l'Audiophile un ou deux articles sur ces filtres actifs à tubes. Personnellement, j'utilise moi aussi un filtre à 6 dB après avoir testé un filtre à 12 dB. Celui que j'utilise est proposé par Dominique sur le forum Mélaudia.

Je vais tenter de retrouver la documentation sur mes 38 HP 416-8B GPA Altec lansing Alnico New -98 dB- (http://www.greatplainsaudio.com/) pour répondre aux questions sur la puissance nécessaire et l'amortissement.
Pour la puissance, je ne me fait pas trop de souci car déjà aujourd'hui mon 300B s'en sort pas si mal avec ces 38. De plus, avec des VOT avec des ailes, selon Hiraga, en exagérant à peine, on doit friser les 100 dB.
Ma pièce d'écoute n'est pas gigantesque non plus et mes gosses m'engueule quand j'écoute trop fort, donc un amplificateur qui me fournirait quelques dizaines de watts devraient donc largement suffire.

Affaire à suivre

Bonne journée


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Lun 02 Juin 2014, 05:56 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8137
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonjour Jules

Pour la sonorité , le risque que tu va prendre , c'est de tester un ampli neutre en terme de rendu sonore
et qui risque d'avoir moins de distorsion que ton 300B ( au fait SE que EBA à pas mal travaillé sur ce forum
tu devrait y jeter un oeil ), et au final tu risque de jetter aux orties ton 300B car il va te donner une impression
de son trop "trafiqué" et la boucle du DIY va se refermer , mouvement perpétuel du recommencement programmer tub17

Plus sérieusement, encore une fois seul un test en réel sur tes VOT te permettras de juger, un petit conseil avant de partir
sur un filtre actif "aux petits oignons" , utiliser un "Berhinger" paramétrable à souhait n'est pas une perte de temps
car un filtre actif demande autant de mise au point qu'un passif à la différence que les composants sont moins critiques
car situés avant les amplis (comprendre moins onéreux et moins audible)

Bonne journée

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Lun 02 Juin 2014, 08:28 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2706
Localisation: Nantes
Jules a écrit:
La question est sans doute naïve mais deux amplificateurs, pour moi, ça veut dire aussi deux sonorités ou deux rendus sonores différents. Si on simplifie (à l’excès), mon 300B produit plutôt des harmoniques paires, si je lui associe un push-pull avec des pentodes qui produirait des harmoniques plutôt impaires, comment ça va se passer ? Est-ce que les deux se complètent parfaitement, est-ce que ces deux rendus sonores sont incompatibles, etc ? Est-ce que j'aurais l'impression d'entendre dans le grave un rendu sonore et dans le médium aigu un autre rendu sonore ?


On en revient au fameux mythe triode = H2, penthode = H3 et aux électroniques à tubes dont la signature serait ce fameux dégradé plein d'harmoniques "plaisantes".

Sur tous les amplis à tubes que j'ai fait (4, c'est peu certes), la THD (Total harmonic distorsion donc H2+H3+...+Hn) est au plus de -55dB pour 1W soit moins de 0,2% et principalement de la H3 en triodes comme en penthodes. C'est sûr que comparé à du transistor c'est très bruyant mais comparé à ce qu'entend l'oreille humaine ?

L'IMD (intermodulation), la linéarité de la bande passante (gain + phase), le temps de montée sont amha des facteurs bien plus déterminants que la THD comme facteurs de la sonorité d'un ampli qu'on voudrait le plus transparent possible.

La musica prima !

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mar 03 Juin 2014, 08:17 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 02 Déc 2009, 08:32
Messages: 2365
Localisation: Sud Lyon / Pays de Caux
Bonjour,
Tout cela est bien !

La multi amplification est amha le moyen d'obtenir des résultats de haute qualité à 'relativement' peu de frais, la mono amplification étant bien plus exigeante qu'elle ne parait. En particulier, comme le soulignait Greg, l'intermodulation y est un poison violent. Donc ampli très linéaire obligatoire et ce, même avec une charge complexe telle qu'un paquet d'enceintes plus ou moins bien filtrées peut être.
Le filtrage passif est aussi très efficace mais extrêmement complexe et supporte mal l'amateurisme, surtout si on veut avoir une charge convenable pour notre 'cher' ampli à tout faire.

En multi amplification, le filtre peut être assez simple, surtout si on se limite à 6 dB/O.
J'avais fait le même choix que Totof avec un filtre d'ailleurs du même genre, coupure à 140 Hz, pente 6dB / O.
Les filtres analogiques plus élaborés (ordres > 1 et alignements spéciaux) nécessitent beaucoup de mise au point, et des déboires au réglage m'ont fait préférer à l'époque des 6 dB/O. 8)

Ayant acquis des J321 et des TAD2001, je m'y suis recollé et réalisé des filtres analo à 24 dB/O, alignés Butterworth....après pas mal d'heures de mise au point (mesures précises), j'ai finalement réussi à obtenir un résultat satisfaisant : http://audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=61&t=9050 :mrgreen:

Et puis, je me suis mis au DSP grace à mon ami EBA qui m'a branché sur ce système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=3055&page=1 :mrgreen: :mrgreen:
A ce jour, c'est la MEILLEURE solution que j'ai testée et même écoutée.

......bon, faut pas se faire d'illusions, la multi amplification, c'est beaucoup de réglages, des amplis en plus, des tas de mesures....mais le résultat vaut la chandelle ! :P

Coté amplis, il faut être prudent :

Chaque ampli doit être adapté à la charge qui le suit,
Les amplis 'aigu' ne sont sollicités que pour une faible bande passante, ce qui est plutôt confortable pour eux,
Les amplis graves et bas médium sont amha au coeur du problème car ils ont besoin de plus de puissance et leurs défauts peuvent être particulièrement nuisibles (par ex l'H5 du 500 Hz est en plein dans la zone de sensibilité max d'une oreille normale, celle du 8000 Hz est par contre loin dans les hauteurs ! :mrgreen: ).

....il y a tant à dire.

J'ai donc choisi depuis longtemps d'équiper ma voie grave (Enceinte DIY PR330MO - Plans Kossman) d'un ampli sans compromis (est-ce bien raisonnable ?) et j'utilise actuellement un ampli à charge cathodique DIY (triple PP d'EL41) qui sera bientôt remplacé par un ampli à charge répartie (en bêta test depuis décembre 2013), à base de 5881/6p3s-e.
Pour les médium et aigu, j'ai donc des J321 'gavés' par un amplis SRPP Mono étage à base de 6s45p (triodes russes) conçu et réalisé pour Eric (EBA) début 2013. http://audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=60&t=8797

Pour le filtrage, donc DSP 'Nadja' de WAF : Coupure à 650 Hz, 36 dB/O, Butterworth.
Ce n'est peut être pas la meilleure configuration mais le résultat est assez 'intéressant'.
Aucun souci de raccordement avec les filtre numériques....et possibilité de tester 'en live' de nouveaux paramètres : Le pied !

.....donc bienvenue au club. tub18

Fichier(s) joint(s):
P1080055.JPG


Fichier(s) joint(s):
P1080057.JPG


Carte Nadja, Ampli SRPP 6s45p et HP's J321 + TAD et PR330MO


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 07:16 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Mer 28 Mai 2014, 11:23
Messages: 27
Bonjour à tous les deux, bonjour à tous

Je vois que le sujet est moins simple ou à l'inverse plus simple que je l'imaginais. Je sais bien que l'on ne peut pas limiter la distinction triode/pentode aux harmonique paires et impaires. Je reste cependant perplexe sur le "mariage" plus ou moins bien réussi entre les deux amplificateurs.
Je pourrais faire des essais, en testant des PP de pentode ou de tétrode mais ça risque d'être assez coûteux comme technique.
Maintenant, peut être que le problème est assez simple. Il suffit peut être que je me lance dans un amplificateur de type PP EL84 (...) que je complèterai par le DSP 'Nadja'. J'ai vu que sur Mélaudia, ils ont presque tous adopté ce système.

Bonne journée


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 09:17 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2706
Localisation: Nantes
Bonjour Jules,

Si tu cherches un ampli pour la voie de grave, un push-pull est un bon choix car il apporte la puissance nécessaire à l'émission de ces fréquences peu perçues par l'oreille d'une part et l'absence d'entrefer dans le transfo de sortie permet à l'ampli de descendre plus bas.

Si tu t'en tiens à une architecture de "classique", un PP de triodes est indiqué car il offre une impédance de sortie assez basse et donc une bonne tenue des HP. Le PP de 6S19P de Totof est un bon exemple, cet ampli est bon sur toute la BP d'ailleurs :D

Faut essayer :mrgreen:

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 11:16 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8137
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Hello à tous

Oui c'est très simple e fait, faut juste se remettre en question et osez franchir le pas , faire table rase
des on-dits et écouter du "neuf" :wink:

D'accord avec Chanmix pour le PP de 6S19P avec un point à préciser , le transfo de sortie à son importance
et là dessus on avait déjà bien bossé à l'époque, mais on pourrait revoir ça spécifiquement pour faire du grave
Et érato saura probablement le bobiner une fois le cahier des charges défini

Comme tout autre montage PP qui pourrait être envisagé d'ailleurs :mrgreen: tub18

Bon appétit

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 11:34 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 02 Déc 2009, 08:32
Messages: 2365
Localisation: Sud Lyon / Pays de Caux
chanmix51 a écrit:
Bonjour Jules,

... ces fréquences peu perçues par l'oreille d'une part et l'absence d'entrefer dans le transfo de sortie permet à l'ampli de descendre plus bas. ....



Oui, la sensibilité de l'oreille diminue dans le grave, et aussi le rendement des HP. Il faut booster les graves ....sans abus 8) ...le risque est au niveau des harmoniques : L'oreille est très sensible aux défauts dans le médium, et c'est là que passe le gros des harmoniques et intermodulations de l'ampli de grave. Donc qualité indispensable, surtout que le boomer qui suit n'arrange pas les choses. Mais ceci n'est qu'un point de vue ! :roll:

L'ampli de triodes 6s19p est un bon candidat (je ne vais pas dire le contraire.... tub15 ). Un bon transfo sera bienvenu pour ces jolies lampes. Il y aussi tout plein de pentodes/tétrodes qui en montage triode vont bien EL34, EL36, KT66.... :mrgreen:
L'avantage des triodes (ou pentodes en config triode), c'est qu'elles offrent un fort facteur d'amortissement sans contre réaction....ce qui n'est pas le cas des pentodes.

J'ignore (j'ai quelques idées quand même....) ce qu'exigent les VOT. Je pense à priori qu'avec 7/8 W ça devrait aller et un FA minimum de 2 devrait suffire. Donc bon pour le PP de 6s19 ! (Un PP de 2A3 ou de 6B4G est aussi indiqué !)

:?: Je pense que la coupure se situe au niveau de 600/700 Hz ?
:?: Y a-t-il une correction de grave à prévoir ?

Bien a vous

Pascal.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 11:51 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2706
Localisation: Nantes
re,

Je vais faire l'avocat du diable mais -- Totof nous le dira bientôt -- le principe de correction active permet de descendre très bas avec beaucoup de patate et un FA digne d'un transistor. Ça change vraiment la donne surtout amha sur une voie grave où la correction va systématiquement dégager les harmoniques et les raies d'intermodulation.

Le résultat n'avait pas été particulièrement probant chez Daniel avec le PP d'EL90 (FA = 20, Pmax = 7W), c'était bon mais sans plus, ça dépend beaucoup des enceintes, peut être qu'un FA trop élevé nuit.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 12:00 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Mer 28 Mai 2014, 11:23
Messages: 27
Bonjour à tous

Dans les propositions qui semblent émerger, j'avoue (sans trop d'arguments) qu'un PP de triode me tenterait bien. Surtout s'il est possible d'éviter la contre réaction. J'ai mis un interrupteur sur le circuit de contre réaction de mes 300B. Je ne l'ai au final utilisé qu'une seule fois. A l'écoute, il n'y a pas "photo", même si je perds un peu dans la tenue du grave.

L'avantage (et l'inconvénient) des VOT est qu'elle ne descendent pas vraiment dans le grave. Les plus honnêtes semblent tomber d'accord pour 60 Hz. Comme disent les "votistes", 60 Hz, c'est pas énorme mais c'est du bon grave...

Mes fréquences de coupure sur les VOT sont 637 et 9 000 Hz. Elles m'ont été conseillées par Dominique un membre de Mélaudia qui avait aussi des VOT et qui avait crée un feuille de calcul assez géniale qui permettait de calculer les filtres et donnait aussi le schéma du filtre.

Pour la puissance nécessaire avec les VOT, actuellement mon 300B doit tourner dans les 8 watts. J'utilise des tubes 300B-C et mon schéma initial a été revu par un collègue et ami Suisse.
Ainsi, un PP de triode de 8 à 10 watts pourrait a priori suffire mais j'avais cru comprendre qu'il fallait avoir de la ""réserve"" pour passer ou tenir le grave ? Cela dit, je ne sais pas ce que veut dire : "FA minimum de 2".

J'aimerai bien voir le schéma du fameux PP de 6S19P. J'ai cherché sur le forum. J'ai trouvé une foultitude de message en parlant mais pas le schéma. J'ai même cherché sur le WIKI mais je n'ai pas pu me connecter.

Bonne journée


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 12:31 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2706
Localisation: Nantes
Hello Jules,

Tout est ici.

le Facteur d'Amortissement (FA) est la capacité d'un ampli à tenir les enceintes qui lui sont associées. Cela est prépondérant dans les graves où le débattement des haut-parleurs est grand. Il y a de l'intensité qui est renvoyée vers l'ampli. Si l'impédance de sortie de l'ampli est élevée (FA bas) alors -- U = Z × I -- cela crée une tension et donc un faux signal qui perturbe le haut parleur et tend à le faire flotter (graves mal tenues).

Ce qui explique pourquoi en l'absence de contre-réaction, ton SE semble moins bien tenir les graves et c'est pour cela que la contre-réaction se règle à l'écoute car le niveau de CR à appliquer dépend des transducteurs.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Bi-amplification, quel amplificateur associer à un 300B
MessagePosté: Mer 04 Juin 2014, 16:41 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8137
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonsoir à tous

AMHA un PP avec correction différentielle serait une bonne approche, mais demande déjà un certain
niveau technique alors que le PP de 6S19P avec l'archive Kicad qui donne les PCB et est bien plus simple à monter
en plus en version sans PNK comme elle est présentée, doit pouvoir sortir facilement 12 à 15 watts de mémoire :mrgreen :

D'ou la bonne question à ce poser, comment te situe tu par rapport à la technique à l'heure actuelle, pense tu raisonnable d'attaquer un projet un peu complexe, ou serais ce plus adéquat de faire le montage du DPP d'EL84 par exemple

Pour info, mesure faite avec un scope, la sortie des amplis ne dépasse guère 2 Watts a fort volume sur mes VOT
et encore car 90% du temps je dépasse pas 1 watt avec une source qui délivre 1 Volt crète à crète

Alors coller un 2 x 100 Watts aux fesses d'une paire de VOT, ça me fait doucement rigoler :oops: :oops:

Pour dire que 10 Watts sont amplement suffisant AMHA pour ne pas poser de problème aux voisins :mrgreen:

Le facteur d'amortissement peut se regarder au scope
Voire l'archive jointe
Fichier(s) joint(s):
Critical_LS_Damping.pdf.tar.bz2


A +


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com