Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 07 Juil 2006, 07:08 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
Salut,

Le lien marche ce matin !

Ton truc ressemble à un oscillateur :shock:
Que se passe t'il en rajoutant une résiatance (1K à 10K) entre la cathode de U2 et la masse ?
Puis en supprimant R5 ?

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 07 Juil 2006, 11:55 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Ben j'ai essayé ... Ca ne change absolument rien... Peut être une boucle de masse, mais étant donné que mon système est cablé sur une labdec... ou alors il ne faut pas relier à la masse de l'ampli qui suit... mais l'alim que j'utilise (alim du commerce 12V/1.2A) peut cracher peut être aussi, sachant qu'elle n'est en plus pas relié à la terre... Qu'est-ce que vous en pensez seigneur Yves?
François

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 07 Juil 2006, 13:05 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
Tu dis que ça ronfle moins quand tu ne branches pas la masse de l'ampli ?

Tu peux essayer de filtrer un peu l'alim, par ex. 1K Ohms en série et 100µ à la masse, uniquement pour les anodes (pas le filament !).

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 11:37 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Désolé, je pense que je me suis mal exprimé :cry: ... Je voulais savoir si la masse de mon système doit être réliée à celle de mon ampli, mais c'est une question idiote, et aussi si le fait que je n'ai pas de prise de terre pose problème ou pas. En effet, l'alim que j'utilise n'a q'un point chaud et un "0V", et pas de prise de terre (normal quoi...), je voulais donc savoir si cela peut ou non poser problème (certainement une question idiote aussi!) :oops: . Je pense avoir isolé le problème: l'alim: elle fait le même son que celui qui sort de mon ampli :evil: . Le filtrage à un peu aidé d'ailleurs :D. Est-ce que les filaments s'ils ne sont pas propres peuvent aussi me mettre du bruit? J'avais vu des résistances reliées entre les filaments et la masse, mais je ne sais pas comment cela fonctionne au niveau bruit. Et sinon, un régulateur 12V pourrait-il convenir? Je pense que je vais finir par faire une alim moi même... :?

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 12:35 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
OK,

C'est la même alim 12V pour les filaments et les anodes ?

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 13:33 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Ben oui... Avec une résistance permettant d'obtenir le 6.3V du filament que même (5W, elle fait mal au doigts!) Sinon j'ai essayé de mettre une résistance supplémentaire en entrée de la première triode après la résistance de 1MoHms, mais ça diminue le gain que même je trouve...

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 14:57 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
Donc, pour résumer, tu as un canal "clair" qui marche mais qui ronfle, c'est ça ?

As tu essayé de tout enfermer dans une boîte à biscuits ?
Ou une boîte à godasses et de l'alu ménager scotché autour ?
Enfin, pas l'alim dans la boîte !

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 15:54 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Tu as tout compris Maître Yves, j'ai un canal clair qui m'amplifie à mort le bruit de l'alim. Et non, je n'ai pas pensé à blinder à la boite de biscuit, mais dès que j'en trouve une je le fais, c'est une excellente idée! Ca m'évitera d'usiner le boitier si le montage est faux...

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 16:52 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
Et c'est quoi comme alim ?
En as tu essayé une autre ?

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil 2006, 17:05 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Comme alimentation, j'utilise un transformateur acheté à GOTRONIC, le genre d'alim qu'on utilise pour faire fonctionner un peu tout les appareils comme les baladeurs ou autre, avec plusieurs prises de sortie pour avoir plus de possibilités. Je ne pensais pas que ce serait aussi crado... Mais je n'ai que ça, parce que je n'ai pas les moyens de faire autrement pour le moment. Je me ferai une véritable alimentation digne de ce nom après avoir fini ma pédale. Et j'ai trouvé que c'était elle qui foutait le cirque parce qu'elle fait déja du bruit naturellement, et comme c'est le même que celui amplifié par mon préampli...

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 21:07 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Dim 10 Sep 2006, 12:17
Messages: 44
http://digilander.libero.it/paeng/projects_frame.htm

ECC88 86 ou 188


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 09:37 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Bonjour Tout le monde!

Je déterre le sujet, en le modifiant légèrement. En effet, j'ai abandonné le projet "pré ampli guitare" et je passe sur un autre truc, c'est à dire que je souhaite me concevoir un ampli audio. J'ai pas mal potassé avant de venir remettre un message ici, parce que je voulais calculer moi même un maximum de choses.
Avant de ma balancer dans une fabrication, qui va sans doute me couter un peu cher, j'ai donc décidé de réutiliser mes petites ECC86 pour me faire la main, comme en 2006. Déjà, je suis parti de la base: le pré amplificateur.
Simple classe A, comme vous connaissez tous sur le bout des ongles, j'ai procédé ainsi:
Polarisation automatique par la cathode découplée. Liaisons par condensateurs série, du très standard quoi.

Le signal en entrée est un niveau ligne, soit -10dBV ou 0.316Vrms (0.447V pic). Je souhaite l'amplifier avec un gain de 10.

D'après les courbes de l'ECC86, je peux placer mon point de polarisation à -0.75V sur la grille, ce qui permet d'amplifier le signal sans dépasser les 0V sur cette dernière.
Afin de rester en classe A, et d'éviter d'avoir de la distorsion, la tension d'anode est placée à 25V.

En entrée du montage, une capa série de 56nF suivie d'une résistance de fuite pour la grille de 1M Ohms.
Polarisation automatique, donc Vk = 0.75V, avec Va = 25V, ça donne:
- Ia = 4.4mA,
- d'où Pa = 0.11mW,
- S = 5400 µmhos ou 5.4 mA/V.
- Rk = Vk/Ia = 170.5 Ohms.
- Ri (résistance interne du tube) = µ/S = 2592 Ohms

On souhaite une amplification A = 10, or A = µ*Ra / (Ri + Ra) donc Ra = A*Ri / (µ-A)
- Ra = 6481 Ohms

Cela permet de calculer la tension d'alimentation (+B? ^^):

+B = Vrk + Va + VRa = 0.75 + 25 + 6481 * 4.4e-3
+B = 52.3V

L'impédance de sortie de ce montage est égale à:
Zs = Za = Ri + û*Rk (avec û = µ+1)
Zs = 5249.4 Ohms

Voila, j'ai testé ce montage avec ces valeurs de composants (ou le plus proche possible), et le résultat est celui attendu. Je rentre mon signal, il sort multiplié par 10! tub18
Cependant, je voulais vous demander si mon raisonnement est le bon, si je suis le bon chemin dans mes calculs.
De plus, j'ai vu un certain nombre d'entre vous sortir des beaux schémas d'amplis, je me demandais ce que vous utilisiez pour les dessiner, et pour les simus aussi.

A très vite!

François

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 10:16 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2731
Localisation: Nantes
Hello Myn Donos,

Les calculs ont l'air bons à vue de nez mais (hé oui, désolé) le gain va dépendre de ce que tu places après ton pré-amp (Zin de l'ampli). Si ton ampli affiche une Zin de mettons 47kΩ alors ta charge va se retrouver en // avec cette Zin (donc plus que 5,5kΩ) du point de vue de la lampe.
D'autre part, ton impédance de sortie va être égale à ta charge d'anode, donc ici 6,5kΩ et forme un diviseur de tension avec l'impédance d'entrée de l'étage qui suit (ampli encore). Si toujours notre exemple de 47kΩ alors ton pré-ampli va fagociter plus de 10% du signal
Toujours dans la même série, l'impédance interne calculée de ton tube est de 2kΩ, ta résistance de plaque de 6kΩ, tu es bien en dessous de la règle du 5 ou 6 pour 1.

Pour finir, la distorsion est d'autant plus faible que l'impédance de plaque est forte, car la lampe reste dans la même partie linéaire de ses courbes et la résistance interne du tube devient négligeable devant sa charge. Je te conseille donc plutôt un montage utilisant une CR de type anode suiveuse qui peut être couplée avec un µ-follower pour obtenir un gain réglable, une impédance de sortie très faible et un taux de distorsion théoriquement très bas.

J'avais fait ça à l'époque en anode suiveuse, ça marche bien :

Image

Pour le µ-follower, j'avais commencé à en dessiner un mais le fil de discussion est parti en sucette pour aboutir à un convertisseur courant / tension qui fait tout en un :roll:

Image

Tu peux remplacer le mosfet supérieur par une pentode, ça demande plus de HT (100V de plus, c'est pas la mort) mais ça demande aussi une tension de chauffage polarisée. Le DN3545 n'existe pas au format TO243, mais seulement en TO92 qui ne dissipe que 0,7W. Un DN2540 est plus indiqué ici mais il est difficile à trouver.

Wala

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 12:18 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 766
Localisation: Toulouse
Salut Chanmix,

Juste pour préciser, que j'ai fait ces calculs et ce montage seul, sans partir sur un ampli, juste pour bien comprendre la logique de calcul.
Ceci dit, merci pour tes infos, ça a des très très fortes chances de m'aider. j'ai du coup quelques questions:

- Quelle est cette règle de "5 ou 6 pour 1"?

- Que signifie "fagociter"?

- Concernant l'impédance de sortie, j'avais compris qu'il s'agissait de l'impédance d'anode, donc de la mise en parallèle de la résistance interne et de la charge d'anode, c'est pas ça en fait?

- Et pour finir avec les questions intelligentes (oui j'en ai toujours en stock ^^), Admettons que je me cale avec une 12AX7 polarisée sous 0.75V sur la cathode, 150V en anode et une charge de 54k Ohms environ. Le tout étant suivi par un déphaseur de type kangourou (vu que c'est le plus simple à mettre en oeuvre et à comprendre...), l'impédance d'entrée de mon déphaseur va faire chuter mon amplification?

A pluche!

François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 14:54 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2731
Localisation: Nantes
Myn Donos a écrit:
Salut Chanmix,

Juste pour préciser, que j'ai fait ces calculs et ce montage seul, sans partir sur un ampli, juste pour bien comprendre la logique de calcul.


Mais tout à fait, tu es sur le bon forum tub15
Regarde ici c'est très bien expliqué, comme tout le reste de son bouquin.

Myn Donos a écrit:
- Quelle est cette règle de "5 ou 6 pour 1"?


C'est d'avoir, pour un tube, une charge 5 à 6 fois supérieure à sa résistance interne.

Myn Donos a écrit:
- Que signifie "fagociter"?


J'ai vu que cela s'écrivait phagocyter et cela signifie «détruire par absorption».

Myn Donos a écrit:
- Concernant l'impédance de sortie, j'avais compris qu'il s'agissait de l'impédance d'anode, donc de la mise en parallèle de la résistance interne et de la charge d'anode, c'est pas ça en fait?


Ça dépend. La sortie voit deux branches en // vers la masse, une qui passe via la résistance de charge, l'autre qui passe via le tube et la résistance de cathode si présente et si pas découplée que l'on verra multipliée par µ+1 (comme un paire de jumelles à l'envers).

Donc ta Zout = 6,5kΩ // 2,5kΩ = 1,8kΩ (mea culpa pour tout à l'heure, j'avais bien dit une ânerie.)

Myn Donos a écrit:
- Et pour finir avec les questions intelligentes (oui j'en ai toujours en stock ^^), Admettons que je me cale avec une 12AX7 polarisée sous 0.75V sur la cathode, 150V en anode et une charge de 54k Ohms environ. Le tout étant suivi par un déphaseur de type kangourou (vu que c'est le plus simple à mettre en oeuvre et à comprendre...), l'impédance d'entrée de mon déphaseur va faire chuter mon amplification?


Je ne vois pas de tête comment est un déphaseur kangourou mais -- de tête toujours -- la R interne d'une 12AX7 est très élevée donc il faut que la charge le soit aussi. Quoiqu'il en soit, ta charge est toujours mise en // avec l'impédance d'entrée de l'étage d'après.

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com