Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 15:39 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 744
Localisation: Toulouse
Et me revoila!!! :lol:

Merci pour cette petite doc. J'ai acheté deux livres traitant des lampes, qui m'en apprennent beaucoup mais c'est vrai qu'on trouve pas vraiment de phrases du type: pour calculer le préampli complet suivit de tel montage il faut faire comme ça" bon c'est sur, vu le nombre de montages possible on peut pas tout détailler sinon il faut une encyclopédie, mais la base... hihi

Citation:
C'est d'avoir, pour un tube, une charge 5 à 6 fois supérieure à sa résistance interne.


Par contre je ne trouve nulle part de trace sur cette de règle de 5 contre un dans mes bouquins, je te crois sur parole, mais même sur des montages j'ai jamais remarqué ça encore :oops:

Citation:
J'ai vu que cela s'écrivait phagocyter et cela signifie «détruire par absorption».


Un collègue m'a expliqué ce que ça voulait dire en chimie ou un truc du genre, j'ai appris un nouveau mot!

Citation:
Je ne vois pas de tête comment est un déphaseur kangourou mais -- de tête toujours -- la R interne d'une 12AX7 est très élevée donc il faut que la charge le soit aussi. Quoiqu'il en soit, ta charge est toujours mise en // avec l'impédance d'entrée de l'étage d'après.


Pardon, j'aime beaucoup ce nom... :D Le kangourou, c'est le déphaseur par charge divisée. Ca existe en couplage direct ou capacitif. A priori c'est vraiment le truc de base, c'est pas super optimal mais suffisant pour ce que je veux faire. En gros, mon anode du tube de préamp est connectée directement sur la grille du tube de déphasage. D'ailleurs je vais avoir une question là dessus aussi... :?

François

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 16:29 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2651
Localisation: Nantes
Myn Donos a écrit:
Pardon, j'aime beaucoup ce nom... :D Le kangourou, c'est le déphaseur par charge divisée. Ca existe en couplage direct ou capacitif. A priori c'est vraiment le truc de base, c'est pas super optimal mais suffisant pour ce que je veux faire. En gros, mon anode du tube de préamp est connectée directement sur la grille du tube de déphasage. D'ailleurs je vais avoir une question là dessus aussi... :?

François


re re

Perso, les deux seuls que je connais sont la cathodyne et le schmidt (alias Long tailed pair ou inverseur à longue queue). Ce dernier est utilisé dans les montages de Yves Monmagnon et René Cariou et tu peux trouver de la cathodyne par ci par là car son impédance de sortie est faible et son impédance d'entrée très haute.

Ces montages ne sont pas très compliqués, tu trouveras des explications dans la section rookie du forum si je me souviens bien :)

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 16:49 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 744
Localisation: Toulouse
reX3 :)

Ben voila, kangourou = charge divisé = cathodyne , il suffisait que je croise les références dans mes bouquins :lol:
je partais sur le cathodyne pour sa simplicité, mais il y a quelque chose qui me chagrine, mais que je pense toucher du doigt:

Dans le cas d'un couplage direct, la grille du déphaseur est au potentiel de l'anode de la lampe précédente. Pour placer le point de polar, on cale une résistance de grande valeur qui va bien sur la cathode. Kangourou, donc charge d'anode identique. Ce que je ne pige pas bien, c'est que quand le signal sur la grille varie, le courant anodique aussi, et donc le point de polar également. Comment se fait il que cela n'engendre pas de distorsion?

Exemple: préampli avec 150V en tension d'anode. Alim HT: 223V (calculée sur le préampli)
Déphaseur: 1/2 12AX7
Polarisation à 0.75V donc Vk = 150.75V. On veut Ia = 1.6mA donc Rk = Ra = 94218 Ohms.
Va = +B - Vk = 223-150.75 = 72V environ.

Pour être sur que j'ai bien compris: lorsque le signal sur la grille augmente, le courant d'anode aussi, donc Vrk augmente, et Va diminue. Pour l'alternance négative, c'est l'inverse qui se produit. La tension de sortie sur l'anode est déphasée de 180° par rapport à la grille, et la tension de sortie sur la cathode est en phase avec celle de la grille, ce qui fait que relativement, le point de polarisation ne bouge pas.

C'est bien ça?

François

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 19:21 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2651
Localisation: Nantes
Hello François,

J'ai pas bien compris ton exemple de cathodyne. Ce montage (appelé également concertina) doit avoir la même charge sur l'anode et la cathode. Si sa grille est à +150V et qu'il passe 1,6mA Rk=93kΩ=Ra !! Donc ta HT vaut Vk + Va + VRa ... autant dire que cet inverseur nécessite beaucoup de HT si le swing est important.

Il se comporte comme un cathode follower. Le montage est tenu par sa grille, les variations en tension du tubes sont réparties uniformément sur la cathode et l'anode du fait de l'égalité des charges. Si le signal monte, le tube s'ouvre, Vak va diminuer, sa tension de cathode va remonter et sa tension d'anode va descendre. Quand le signal descend, le tube se ferme, Vak va augmenter, sa tension de cathode va s'enfoncer et sa tension d'anode monter. Ainsi les tensions anode et cathode sont en opposition de phase.

Comme le tube se comporte comme un cathode follower, l'impédance d'entrée est très forte car seule la grille est vue (même avec une résistance de grille, car le dit bien Yves, vu que la cathode suit la grille, presque aucun courant ne circule dedans, elle n'est pas vu depuis l'étage précédent) et une impédance de sortie approximativement égale à 1/Gm donc privilégier les tubes à forte pente.

Le bémole de cet inverseur est que du coup, il n'amplifie pas, contrairement au longue queue, ça veut dire qu'il faut un étage amplificateur préalable. Cela veut presque obligatoirement dire aussi circuit de chauffage polarisé à la tension de cathode.

Hope it helps

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Lun 03 Oct 2011, 19:57 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 744
Localisation: Toulouse
Je ne suis pas sur de comprendre ton explication du début, en revanche l'explication du fonctionnement m'aide beaucoup merci bien! Je vais essayer de faire un schéma, mais je ne sais pas avec quoi... :oops:

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Mar 04 Oct 2011, 20:42 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2651
Localisation: Nantes
Hello

Jette un coup d'oeil sur ce fil. On y parle de charge et de recette de cuisine :)

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Mar 04 Oct 2011, 21:08 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8121
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Salut , pour compléter le lien de Chanmix , tu peut zieuter ceci http://www.freewebs.com/valvewizard/

rubrique "phase inverter" , tu y trouveras calcul et explications , mais en anglais :oops:

en Français ici http://franck.doucet.pagesperso-orange.fr/html/articles/Les_inverseurs_de_phase/Invert00.htm

Mais tu aurais déjà du le lire ces liens sur un autre post :oops:

Pour les schémas , tu peut zieuter LTspice, Desselec,Designworks express ou Kicad par exemple
ils sont tous gratuit :wink:
ça c'est pour Winmachin

Sous Linux tu auras l'embaras du choix en regardant ton ami google
Kicad Geda LTspice etc etc

Enjoy

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: ECC86
MessagePosté: Mar 04 Oct 2011, 21:38 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 744
Localisation: Toulouse
Et bien en voila de la lecture intéressante! Merci bien à vous deuz!

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com