Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 21:51 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2731
Localisation: Nantes
bimole a écrit:
A ce propos, j'ai récupéré quelques cartons à pas cher de condensateurs SLCE (330µF et 680µF 400V avec borniers). Sont-ce de bonnes capacités?

Je prévois de découpler (au moins pour essayer...) avec des MKP style Solen Fast d'une dizaine de µF...

Tiré du forum Elektor, par un certain francis ibre :

Citation:
Le chimique seul donne généralement un son dur dans l'aigu, lourd dans le bas-médium et manquant d'articulation.

Le polypro seul, c'est le contraire !
Son très articulé, bas-médium propre, net, pouvant même paraitre sec. Aigu clair, lumineux, parfois brillant avec certains condos.

La mise en parallèle d'un TRES BON chimique avec un polypro donne souvent un excellent résultat, la capacité élevée du chimique apportant de l'ampleur dans le grave, et les défauts habituels du chimique étant presque masqués par la polypro, s'il est assez gros.



Bon... :roll:


Hello Bimole,

Ta citation de F.Ibre ne dit pas si le chimique en question est placé dans l'alim ou dans la cathode d'un tube en découplage... ce qui n'est pas du tout la même chose ;)

Amicalement,
Chanmix

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 22:03 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7194
Localisation: Ardeche
bimole a écrit:
Donc finalement, hormis pour stabiliser une circuit aux hautes fréquences, pas d'amélioration sonore réelle? juste une bonne dose d'auto$ati$£a€tion??!! :lol:

Un ampli audio qui est instable sous certaines conditions de forme, de fréquence ou d'amplitude est un ampli audio instable tub24 . . . et ce n'est pas acceptable !
Des polypro à 50€, oui, on peut, mais un film à 10c fait souvent aussi bien :roll:
Reste l'aspect cosmétique :lol:

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 23:00 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1284
Localisation: Ardeches
pour la récup "j'ai récupéré quelques cartons à pas cher de condensateurs" .... il faut voir, age, historique du produit :?: ...... mais pourquoi prendre des risques :mrgreen:

faire un ban test pour les capas que l'on récupère, pour mesures et rodage :roll:
( faire le trie de no capa qui dorme dans des boite/tiroir depuis +10ans :cry: )

http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=57&t=5828&hilit=condensateur+esr

_________________
en cours : Ampli xlr-SRPP-PP6AS7


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 23:15 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8155
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonsoir

Perso je me suis fabriquer un petit montage via USB qui marche bien
avec VA2010 et ma foi j'ai fait du tri et jeté quelques condos hors "norme"

Mais c'est là aussi qu'on se rend compte des disparités, qui ne sont pas fonction du prix
alors que d'autre a moindre prix sont à tri plus sérré :evil: :evil:

Pour le montage si ça intéresse quelqu'un ( hein Ezza :wink: )
voir là http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=57&t=8121&p=90135#p90135
le plus dur soudé le PCM2904 :oops: tub20

Bonne soirée

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 23:44 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1284
Localisation: Ardeches
bonsoir Totof

oui c bien sur ........ Pont de mesure ZRLC via USB .... un 4 en 1 8)
tu a fait un super boulot ( pas reçue les notifications..... pt'ain de Forum ....Atchoum )
mais pour mon cas, j'ai bien peur de me perdre dans se nouveau projet (déja du mal avec d'autres :twisted: )
d'ailleurs il revient a combien en version light ...... 150€ ???

_________________
en cours : Ampli xlr-SRPP-PP6AS7


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mer 29 Déc 2010, 00:14 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8155
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Bonsoir Ezza

Je sais pas trop , la plus part des composants sont "cheap"
le plus cher c'est le PCM et encore je l'avais trouvé en PCB monté
sur un site italien à moins de 20 € et intégrable au montage
le reste j'ai du rab sur les résistance 1% du sélecteur si ça
intéresse quelqu'un
On doit pouvoir récupérer des fonds de tiroir aussi :oops:

Bref je pense 100 € avec le boitier et tout et tout , faudrait faire une BOM :oops: ( si j'ai le temps un jour tub15 )

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mer 29 Déc 2010, 12:00 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Jan 2006, 06:29
Messages: 302
Localisation: 34
Salut Ezza,

Si tu te lance dans le bain, je doit avoir un Pcm qui traine.

@+

_________________
Le chalenge c’est de faire bien et économique


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mer 29 Déc 2010, 13:46 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1284
Localisation: Ardeches
....... jour z'a vous ....... J-2

merci zalitron pour la proposition, mais je risque de pas assuré ( les transfo d'Yves toujours pas sous tension :oops: )
bien qu'a voir/lire les post de Totof cella doit prendre ...... 3h de montage, après la prise en mains du soft peut se faire par étapes
3heures :roll: ...... en fermant la porte a clef et débrancher le téléphone ...... peut être jouable 8)

"un Pcm qui traine" .... tu veut dire le circuit Imprimer fait et percé
( PCM: Projet carte électronique )

re-edit :mrgreen: ..... le Kon ...... http://files.myopera.com/ceez/diy/images/usb_dac/pcm2904.jpg

_________________
en cours : Ampli xlr-SRPP-PP6AS7


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mer 29 Déc 2010, 15:04 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Jan 2006, 06:29
Messages: 302
Localisation: 34
Je viens de faire l'état du stock

Il me reste 2 PCM 2902
Si ca intéresse qq j'ai aussi une niché de ADS5463 (circuit ADC)

@+

_________________
Le chalenge c’est de faire bien et économique


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Jeu 30 Déc 2010, 21:43 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
Bonjour,

Citation:
Ta citation de F.Ibre ne dit pas si le chimique en question est placé dans l'alim ou dans la cathode d'un tube en découplage... ce qui n'est pas du tout la même chose ;)

Amicalement,
Chanmix


Il s'agit de condensateurs de découplage d'alimentation.

Concernant le montage d'Elektor, je l'ai déjà vu et il me semble qu'il ait subit une auto-critique de la part de ses propres concepteurs (vu dans un Elektor récent), surtout sur ce qui est définit comme condensateur "étalon".

S'agissant de la détermination des valeurs de composants du modèle équivalent d'un condensateur électrolytique "linéaire" (R,L,C), on devrait pouvoir s'en sortir avec du matériel classique et une feuille de calcul Excel...
Dés que je rattaque, je creuse la dedans.

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 04 Jan 2011, 20:27 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
Chose promise, chose due! Je viens de faire quelques mesures sur des condensateurs chimiques.

Tout d'abord, j'ai commencé avec une capacité chimique de 22µF 50V. Je réalise un filtre passe bas avec une résistance de 2.2k en série avec le GBF, via laquelle j'alimente la capacité (avec un offset sur le GBF car ces capacités sont polarisées).
En faisant varier la fréquence bien au delà de la fréquence de coupure du filtre, je m'aperçois qu'au bout d'un moment, la tension au bornes de la capacité ne baisse plus (après 50kHz). Ça correspond à un circuit R-Cr, r étant la faible résistance en série avec la capacité, l'ESR. Au delà de 50kHz, les signaux sont en phase sur une très large plage, jusque 500kHz.
Dans cette bande j'ai un diviseur de tension formé par ma résistance de 2.2k et l'ESR de la capacité. En mesurant le gain (d'environ 0.0084) et en appliquant la formule du diviseur de tension, je trouve une ESR d'environ 19 ohms!! Élevé n'est ce pas?!
Le comportement selfique ne se fait sentir qu'au delà de 500kHz, avec à la clé un signal fortement déformé (résonance mécanique à l'intérieur du condensateur?)


J'ai ensuite reconduit le même essai avec les blocs de capacité que j'utilise dans mon ampli : 2 capacités de 680µF 400V en série équilibrées avec 2 résistance de 220k. Cette fois, j'y connecte directement le GBF, la résistance du circuit RC étant formée par la résistance interne (50 ohms) du GBF. L'ESR étant normalement plus faible que précédemment, pour pouvoir mesurer un signal, la résistance du filtre doit être plus faible.
Cette fois, le palier sous lequel le signal ne décroît plus est atteint vers 6kHz, puis réamorce sa remontée vers 9kHz, signe d'un comportement selfique plus important qu'avant (rassurant :lol: ). Une mesure du gain à 6kHz me permet de calculer l'ESR qui tombe vers 0.4 ohm, ce qui est faible mais pas nul!
En augmentant la fréquence, je trouve la fréquence de coupure haute due à la self parasite. Cette fréquence est d'environ 2.1MHz ce qui me donne une inductance parasite d'environ 3.8µH.
Que penser de cette valeur ?
Un rapide calcul me dit que l'impédance de cette self parasite à 20kHz est d'environ 0.5 ohm, soit un peu plus que l'ESR.
Lors d'un fort et bref appel de courant, le transfo d'alim et le redresseur sont à la rue, l'étage de puissance ne "voit" que les capacités de stockage et c'est là qu'il puise son énergie. Le comportement selfique des condensateur retarde l'établissement du courant et provoque même une chute de tension.
Mais que vaut l'inductance de fuite d'un transfo de sortie "honnête" à côté de celle des condensateurs d'alim?
Ne serait-ce pas celle-ci qui limite plutôt l'établissement du courant?
Il faudrait comparer ces deux inductances...

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com