Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 02:14 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
Bonjour,

On lit ça et là les bienfaits de découpler les condensateurs chimiques des alimentations par des polyester/polypropylène/PIO (dans les amplis à tubes).
Outre le confort intellectuel que procure le fait de décorer son ampli favoris d'un semi-bijou "copper foil approved" à 10 fois le prix d'un honnête "rouleau d'alu", le jeu en vaut-il vraiment la chandelle?
Le seul élément objectif à peu près convaincant est le masquage, par cette astuce, de l'inductance parasite élevée des électrochimiques... Un manière de prolonger l'effet "condensateur". Mais est-ce significatif ou nageons-nous, une fois encore, en plein alésage d'anus de drosophile?

Quid des conquis et des sceptiques?

PS : je ne pourrai pas être tenu responsable des traditionnelles olympiades de rhétorique qu'un tel sujet occasionne! :lol:

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 08:32 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2648
Localisation: Suisse
Salut

Découpler les chimiques, directement à leur bornes, ne sert à rien, il y a souvent un long fil qui va du chimique au circuit d'amplification. Par contre mettre un condo de quelques micros directement sur le circuit d'amplification avant le départ du fil est utile à mon avis. Ne serait-ce que pour assurer la stabilité du circuit. Après je ne me suis pas amusé à les enlever pour voir si ça faisait une différence à l'écoute.

Serge

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 08:50 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 4196
Localisation: seiches sur le loir
http://cgi.ebay.fr/PP-Capacitor-47uf-50 ... 3f057c4774
en terme de prix on peut trouver du cheap... qui marche décement.
Dans beaucoup d'ampli lampe je ne découple pas car il n'y a pas de chimiques...
Le vrai problème c'est l'encombrement.
On doit pouvoir trouver ici ou la des comparatifs objectifs entre les différentes technologies de capas, pour ne pas mettre un chimique en liaison, par exemple.
Alors...

DAvid


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 10:38 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 4196
Localisation: seiches sur le loir
Alors l'alime serait le parent pauvre de l'ampli ?
Dans différents amplis ou j'ai batti une alime full PIO ou full polypro, j'ai trouvé qu'a valeur égal, la qualité de l'ampli était meilleur.
Après est ce de l'autosatisfaction, de la psycho suggestion... C'est fort possible. Une chose est sur la fiabillité est améliorée ( durée de vie des composants, tolérance aux températures...)
Quant au prix j'y revient un polypro n'est pas forcément plus cher que'un bon chimique voir exemple.

DAvid


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 10:44 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
Citation:
On doit pouvoir trouver ici ou la des comparatifs objectifs entre les différentes technologies de capas


C'est là où le bas blesse... :lol:

Un simple relevé de bande passante avec et sans découplage de chimique serait déjà intéressant. Un relevé de distorsion aussi. Mais j'ai rien vu de tel.

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 11:46 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2934
Localisation: Nantes
Bonjour Bimole,

Il existe un article (1) qui peut donner une idée mais il s'applique aux condensateurs de liaison et pas à ceux d'alim.

Amicalement,
Chanmix

(1) http://greygum.net/sbench/sbench102/caps.html

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010, 12:31 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1286
Localisation: Ardeches
" découpler les condensateurs chimiques des alimentations" ..... oui entre autre
il y aussi le découplage des capa chimique de découplage :lol:

avec capa ceramique http://g4oep.atspace.com/caps/caps.htm (voir aussi lien en bas de page)
raccorder dans le bon sens aussi http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=19&t=6667&hilit=non+polaris%C3%A9

et les G.G. dans "traité moderne des ampli HiFi à tubes" le conseil aussi
" le condensateur de filtrage en aval ... a besoin d'etre assisté d'un polypro..
les condo electrochimique souffrent de quelques défauts inhérent à leur technologie
qui les rendent incapables de répondre aux appels de courant trop rapides....
...étayée par une vraie raison scientifique (cf. bibliographie de J. Gest)"
page 228

A+ :wink:

_________________
en cours : Ampli xlr-SRPP-PP6AS7


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 10:25 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Jan 2006, 06:29
Messages: 302
Localisation: 34
Bonjour,

Le découplage des chimiques se faisait du temps ou ces derniers présentaient beaucoup de défaut, entre autre une inductance élevé.

Actuellement ça n'est plus le cas et le remède risque d'être plus toxique que salvateur, Douglass Self a traiter ce sujet il me semble, faut que je cherche.

@+

_________________
Le chalenge c’est de faire bien et économique


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 10:34 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2648
Localisation: Suisse
Pour se prononcer, il faudrait mesure les caractéristiques d'un chimique avec une longueur de fil correspondante à la distance séparant les chimiques des étages dans nos amplis, et à 20K.

Les chimiques peuvent difficilement se mettre à ras l'étage, un polypro de 1u oui.
Et les tests ne tiennent probalement pas compte de l'utilisation et du câblage.

Serge

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 13:03 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7253
Localisation: Ardeche
Il suffit souvent d'un condensateur film bien placé (polypro ou pas) pour éliminer des comportements instables comme de petites oscillations parasites qui apparaîssent parfois selon le niveau et le forme du signal.
Ce n'est pas toujours visible aux bornes du HP parce que "filtré" par le transfo de sortie, mais ça existe et ça me dérange 8)

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 20:52 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
A ce propos, j'ai récupéré quelques cartons à pas cher de condensateurs SLCE (330µF et 680µF 400V avec borniers). Sont-ce de bonnes capacités?

Je prévois de découpler (au moins pour essayer...) avec des MKP style Solen Fast d'une dizaine de µF...

Tiré du forum Elektor, par un certain francis ibre :

Citation:
Le chimique seul donne généralement un son dur dans l'aigu, lourd dans le bas-médium et manquant d'articulation.

Le polypro seul, c'est le contraire !
Son très articulé, bas-médium propre, net, pouvant même paraitre sec. Aigu clair, lumineux, parfois brillant avec certains condos.

La mise en parallèle d'un TRES BON chimique avec un polypro donne souvent un excellent résultat, la capacité élevée du chimique apportant de l'ampleur dans le grave, et les défauts habituels du chimique étant presque masqués par la polypro, s'il est assez gros.



Bon... :roll:

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 21:06 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2648
Localisation: Suisse
Ca me parait difficile à tester, il faudrait prendre un ampli, souder et dessouder les polypro et faire deviner à quelqu'un si ils sont branchés ou pas.

Je ne crois pas que quelqu'un se soit amusé à ça, et ne crois pas trop non plus aux tests qui font appels à la mémoire auditive pour ce qui est du changement d'un condo, ou alors le chimique est carrément mauvais.

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 21:13 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 30 Mar 2010, 10:42
Messages: 227
Donc finalement, hormis pour stabiliser une circuit aux hautes fréquences, pas d'amélioration sonore réelle? juste une bonne dose d'auto$ati$£a€tion??!! :lol:

_________________
Pentode : n.f., Triode avec 2 électrodes en trop.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 21:35 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1286
Localisation: Ardeches
" pas d'amélioration sonore réelle?" ....... malheureusement oui :lol:

se n'est pas une légende urbaine, et francis ibre a une certaine sensibilité, comme d'autre Audiophiles
les avancés dans le monde de l'AudioTubes (ou autres) c pas étapes, tâtonnement, intuition , sensibilités
et les mesures viennent après pour confirmer et affirmer :P

bis ...
" le condensateur de filtrage en aval ... a besoin d'etre assisté d'un polypro..
les condo electrochimique souffrent de quelques défauts inhérent à leur technologie
qui les rendent incapables de répondre aux appels de courant trop rapides....
...étayée par une vraie raison scientifique (cf. bibliographie de J. Gest)"

avec le matos mis a leur disposition doive pas se tromper de beaucoup

_________________
en cours : Ampli xlr-SRPP-PP6AS7


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chim(ér)iques d'alimentations découplés par des MKP
MessagePosté: Mar 28 Déc 2010, 21:46 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2648
Localisation: Suisse
bimole a écrit:
pas d'amélioration sonore réelle? juste une bonne dose d'auto$ati$£a€tion??!! :lol:


Personne ne prétend ça. Pour moi, ça va du bon sens d'en mettre au plus près du circuit. En haute fréquence (radio) si il n'y en a pas, ça ne fonctionne pas ou ça oscille, et rend le circuit instable. Alors même si ça ne se produit pas forcement en basse fréquences, c'est quand même dans la logique des choses.

Après si ça ne fait pas de différences, qu'est ce qui dit que ça ne vient pas d'une limitation ailleurs? Et lorsque cette limitation est résolue, comment alors deviner alors que ce sont les condos qui limitent?

Lorsque j'ai acquis une bonne dynamique dans ma chaîne, je ne me suis pas dit que c'est le dernier élément qui est était la raison, mais simplement parce que tout dans la chaîne avait été fait pour avoir de la dynamique. Et tant qu'un élément limite, toute modification n'apporte quasiment rien jusqu'au jour ou le dernier maillon est amélioré.

Je ne suis pas forcement d'accord avec tout ce que dis Francis Ibre, et ne prétendrait pas analyser l'ajout de condos de cette manière, mais en tant qu’électronicien, on me l''a appris depuis l'école bien au delà des analyse idophile et du domaine de l'audio.

Serge

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com