Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 01 Avr 2008, 17:50 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 15 Mai 2005, 17:35
Messages: 157
Merci pour les renseignements osborof.

Pour La 6SL7, j'avais deja vu que l'isolement filament cathode etait de 90 v :wink:
cela risque d'être un peut compliqué de trouver la bonne polarisation des filament, si tu dis que tu as environ 1v sur la premiere cathode et si je polarise les filament a 85v je vais me retrouver avec une DDP de 85v sur les trois cathodes. suis serias pratiquement a la limite.
est ce que sur le dernier etage on peut diminuer un peut la tension (250v) afin de réduire la tension sur la derniere cathode sans que cela change de trop des points de fonctionnement de ton montage ??

bonne fin de journée

jeanlin


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 01 Avr 2008, 19:49 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Bonsoir,
Serge, heureusement que nous n ' avons pas tous le meme avis.
Cependant les manip sont parfois simples: construisons 2 montages identiques, l' un avec les filaments alimentés en 6V/1,2 A et l 'autre avec des tubes alimentés en 12V/0,6A. Puis mesurons les niveaux de bruit ??
Qui mesurera verra...!
D 'autre part, il est vrai que les condos de découplage de cathode introduisent une constante de temps indésirable à cet endroit; mais ils sont beaucoup moins nocifs que les condos de liaison, à l ' écoute.
On obtient une densité sonore remarquable quand on supprime un condo de liaison.
Les condos de cathode sont franchement difficiles à éliminer; c'est possible, mais la réalisation serait autrement plus complexe et dépasse de loin le cadre de ce forum.
Quand on essaie de les remplacer par un autre procédé, le remède est en général pire que le mal..!
Je n 'aime pas critiquer les montages des autres, donc je ne le ferai pas.
(surtout pas ceux d' Yves que j 'apprécie beaucoup). Alors chers amis, construisez ce que vous voulez..!
J 'ai vu passer quelque part sur le forum, le schéma partiel du C22 de Mac Intosch, qui est une firme légendaire. C' est intéressant.
Qu 'observe-t-on ?
La seconde triode de gain a une cathode non découplée. Dans ce cas, le gain chute de maniere drastique. La solution adoptée par Mac Intosch ?
On réactionne positivement sa cathode par une 330K reliée à la derniere triode afin de "booster" le gain.
Cette cathode n ' en reste pas moins non découplée ce qui la rend...Plus bruyante...!
Comme vous le voyez, tout est affaire de compromis.
Jeanlain, si tu désires alimenter en 250V mon montage, c 'est trop court!
Déja 300V sont "limites". Pourquoi ?
C 'est simple; tu as 170 voire 180V sur la derniere cathode, entre l' anode et la cathode ( c 'est cette tension qui compte en réalité pour le fonctionnement d' un tube), nous aurons 250-180=70V.
C 'est un peu faible non ? Bonjour les distorsions...
La liaison directe coute cher...
Désolé.

Gérard.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 01 Avr 2008, 20:20 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2587
Localisation: Suisse
Osborof a écrit:
Bonsoir,
Serge, heureusement que nous n ' avons pas tous le meme avis.


Ben oui, ce serait ch..., on aurait tous les mêmes montages :(

Osborof a écrit:
Cependant les manip sont parfois simples: construisons 2 montages identiques, l' un avec les filaments alimentés en 6V/1,2 A et l 'autre avec des tubes alimentés en 12V/0,6A. Puis mesurons les niveaux de bruit ??
Qui mesurera verra...!


Oui, mais le problème, c'est que pas grand monde le fait, moi non plus d'ailleur. Par contre c'est vrai que 12V c'est plus cool pour d'autres raisons en tout cas. Jeanlin il y a des 12SL7 si jamais que pas grand monde ne veut.

Osborof a écrit:
D 'autre part, il est vrai que les condos de découplage de cathode introduisent une constante de temps indésirable à cet endroit; mais ils sont beaucoup moins nocifs que les condos de liaison, à l ' écoute.
On obtient une densité sonore remarquable quand on supprime un condo de liaison.


Je ne suis pas de cet avis, mais la encore difficile de comparer, en plus ça dépend des condos. Je n'avais peut-être pas les condos de cathode qui vont bien ou toi les condos de liaison.

Osborof a écrit:
Comme vous le voyez, tout est affaire de compromis.

Exacte

Sinon, tu n'es pas très loin, Anemasse, c'est à 7km de chez moi.

Serge


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 07:36 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Héllo mon cher voisin !
Sinon je commence à recevoir les composants que j ' ai commandé:
http://img361.imageshack.us/img361/8020/dscf0265vd1.jpg
Le coffret Hammond entièrement en alu (horreur je m' aperçois qu ' il est vendu sans le fond ! Pas grave une plaque d' epoxy cuivrée fera l ' affaire); les supports de tubes doré; le cable Cu/Ag/teflon.
On aperçoit sur le cliché le lot de condensateurs "tantale" que je vais utiliser pour le découplage de cathode de la premiere triode.
Le conseil du jour d' Osborof: mettez du tantale dans cette application.

Gérard.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 08:27 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 15 Mai 2005, 17:35
Messages: 157
OK merci osborof pour les explications.
je pense que je vais essayer quand même, si je polarise les filament a 80 - 85v , je reste dans les limites sur les trois cathodes.

au pire je pourrais utiliser une ecc83 pour la derniere triode

j'ai le datasheet de l'ecc83 sous les yeux et donc si je te suis bien la derniere triode fonctionne avec 300-170= 130v sur l'anode ce qui donne un courrant de environ 1ma et une grille a -1v

si cela est ok pour une 6sl7 cela me donne :

300-170=130v sur l'anode et un courrant de 0.65ma et la grille - 1.5v

si je descend l'alim a 270v, je me retrouve avec 100v sur l'anode et 0.95ma de courrant et -1v sur la grille, cela aurais juste pour insidance d'augmenter un peut la conso pour etre dans la partie linéaire des courbes de la 6sl7.

ps : si j'ai tout faux, il faut me le dire :oops:


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 08:43 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7188
Localisation: Ardeche
Osborof a écrit:
. . .
On aperçoit sur le cliché le lot de condensateurs "tantale" que je vais utiliser pour le découplage de cathode de la premiere triode.
Le conseil du jour d' Osborof: mettez du tantale dans cette application.


Ahhhrg ! tub17 tub20 curse

Yves tub28

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 09:33 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 14 Nov 2003, 13:51
Messages: 1506
Localisation: Rennes
Cette discussion m'a donné envie d'essayer de supprimer les condensateurs de cathode sur un pré RIAA.
Je n'ai pas pour le moment d'avis aussi tranché que ceux de Gérard, Serge ou Yves à ce sujet.

Heureux hasard, j'ai dans mon stock de vieilleries une dizaine de tubes PC900.
Yves, je suppose que tu ne verrais pas d'inconvénient à ce que je teste ton schéma?
Je pourrai le comparer un pré RCA que j'ai monté dans plusieurs de mes amplis. Les structures sont semblables (filtrage passif), mais le RCA a des cathodes découplées.

Si ça marche bien, je le monterai dans le prochain ampli à QQE06-40. Je suppose que je peux alimenter tous les filaments en série sur une source de courant 300mA?

Patrice


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 09:52 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7188
Localisation: Ardeche
Salut Patrice,

Ne pas ignorer non plus la part de provocation ... dissidente et stimulante !

Bref, bien sûr que ça m'intéresse d'avoir un autre avis, et au moins, tu ne te ruineras pas en tube ! !
J'avais payé les miennes 1€ aux puces ! Comment peut on être crédible ?

Pas de PB pour la source de courant à 300ma, arrange toi pour mettre les tubes d'entrée au plus prés de la "masse" de la chaine et dans un sens tel que tu puisse récupérer le -4V qui polarise la grille du deuxième.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 10:22 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 14 Nov 2003, 13:51
Messages: 1506
Localisation: Rennes
Merci, Yves

Et voila! Un projet de plus sur la liste.

Patrice


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 12:21 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Héllo,
Yves, tu as du avaler de travers ???
(hihihihi...).
Chers amis, construisez, écoutez et éliminez le maillon faible !
Jeanlain: ton calcul = pas juste
Que fais-tu du potentiel élevé que l ' on trouve sur la grille ?
Comme je l 'ai précisé plus haut, quand il y a liaison directe; à chaque étage supplémentaire, la haute tension nécéssaire augmente considérablement.
On prélève un signal sur une anode portée à un haut potentiel. Ce potentiel se retrouve sur la grille suivante. Il se retrouve également sur la cathode augmenté de la valeur de la polarisation.
Donc il nous faudra pour cet étage: le potentiel de grille + la valeur de la polarisation + la ddp anode/cathode nécéssaire au tube + la chute de tension dans la charge d' anode= une très haute tension d' alimentation !!
Donc ta grille ne sera pas à -1,5 V mais a près de 180 V !
Si tu diminue ta TA à 270V, le montage fonctionnera mais un peu moins bien, avec plus de distorsion.

Gérard


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 02 Avr 2008, 19:03 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 15 Mai 2005, 17:35
Messages: 157
ok osborof pour le calcul,

c'est logique, j'ai pas pensé au potentiel sur la grille.

a approfondir :oops:


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 03 Avr 2008, 07:38 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Bonjour,
Je poursuis mon projet du préampli phono "Scherzo".
Voici l' alimentation stabilisée que j' ai conçue pour ce montage.
Elle est extremement simple, mais néanmoins luxueuse et efficace. Vous m' en direz des nouvelles à l ' écoute.
http://img122.imageshack.us/img122/1439/dscf0285tu1.jpg
Comme vous pouvez le voir, le redressement est assuré par un "va et vient" constitué de diode ultra rapides. La tension pulsée est énergiquement filtrée par 2 "cartouches" de 1000µ/450V à fort courant, faible resistance série.
Un pont diviseur sur la HT "brute" filtrée de 360V, vient polariser le curseur d' un pot de puissance bobiné, à environ 80V, afin d' élever le potentiel des filaments à une valeur tolérable.
Ce pot est inséré dans l' alimentation continue des filaments ( en 12V) et permettra de rechercher la position de moindre bruit.
En retour, il permet de référencer les filaments à la masse.
La haute tension filtrée est appliquée via une resistance de limitation, à 2 tubes à gaz de type OA2, qui sont montée en série.
Après amorçage, on obtient une HT stabilisée de 2 X150 = 300V.
Ces tubes "verrouillent" particulièrement bien cette HT et sont très silencieux. Ils permettent d' éviter les chimiques de découplage.
La demi-tension est utilisée pour alimenter l' étage d' entrée du préampli.
Comme vous le voyez, j' utilise seulement 22nF au niveau des OA 2.
Ne pas exagérer cette valeur si vous ne voulez pas réaliser un...générateur de bruit !

Gérard.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 03 Avr 2008, 18:54 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Je poursuis mes emplettes pour le prototype. J ' ai trouvé de belles embases RCA dorée, à l ' étranger.
On voit également un magnifique pot bobiné de 47R/25 W; parfait pour mon alim.
http://img525.imageshack.us/img525/8988/dscf0297pg1.jpg

Gérard.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 03 Avr 2008, 20:25 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 05 Jan 2006, 18:05
Messages: 883
Localisation: Tarbes
salut Gerard

les tubes à gaz se comportent ici comme des zener ?
je ne connais pas ces types de tubes, ils sont prevus que pour ça ?

merci


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 03 Avr 2008, 22:05 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 27 Avr 2004, 11:51
Messages: 830
Localisation: Haute Savoie
Oui, les tubes à décharge sont utilisés comme stabilisateur de tension.
Le principe n 'est pas le meme que les zeners, mais j 'aurais pu utiliser ces dernieres.
Les zeners de 150V de puissance sont introuvables.;Je peux en disposer mais il aurait fallu découpler ces diodes.
Je désirais un dispositif particulièrement silencieux, c' est pourquoi j' ai eu l' idée d' utiliser 2 OA2 en série.
Particularité: il n 'y a pas de chauffage, la cathode est froide.
Quand le tube est amorcé, la tension reste très stable.

Gérard.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com